Der ID.4 GTX steht im Sonnenlicht
Driving Expérience

Traction intégrale chez Volkswagen Quatre roues motrices

Driving Expérience

Traction intégrale chez Volkswagen Quatre roues motrices

16/03/2022

La traction intégrale a une longue tradition chez Volkswagen. Elle assure désormais également la meilleure traction possible sur les modèles ID. entièrement électriques. Lors d’un stage de conduite, nous avons testé comment le premier représentant, l’ID.4 GTX, se comporte dans des conditions hivernales.

Texte Reto Neyerlin, Stephan Hauri  Photos Volkswagen

Toutes les indications de consommation du véhicule s’appliquent au moment de la publication (17.03.2022)

Deux pylônes bleus marquent le point dedépart. Entre les deux, l’ID.4 GTX rouge se tient prête sur la vaste étendueenneigée, comme en témoignent uniquement les instruments numériques actifs,aucun bruit de moteur n’étant audible sur une voiture électrique. L’instructeurdonne le signal par radio, et c’est parti. Le pied appuie à fond sur l’accélérateur,le SUV électrique démarre en trombe grâce à ses 299 ch disponibles pendant30 secondes. Et se maintient sur sa trajectoire, même sur sol verglacé. Iln’y a pratiquement pas besoin de corriger la direction pour maintenir l’ID.4GTX bien droite, ce qui suscite des hochements de tête admiratifs de la partdes passagers.         

 

 

 

Der ID.4 GTX fährt durch den Schnee und kommt von links

Quatre roues motrices pour l’ID.4

Dans ce cas, l’accélération aussi facile sur neige et sur glace tient bien plus au nouveau système de traction intégrale Dualmotor qu’aux compétences du conducteur. Ce système est utilisé pour la première fois sur l’ID.4 GTX et sera bientôt installé sur d’autres modèles de la famille ID., comme sur la nouvelle ID.5 GTX.  

Der ID.4 GTX fährt von hinten durch den Schnee in Richtung Sonne

Bien évidemment, la traction intégrale n’a rien de neuf en soi – Volkswagen a lancé le premier 4x4 sur le marché dès 1984 avec la Passat Variant GT Syncro. Depuis, cette traction n’a cessé d’être perfectionnée, à partir de 1996 dans le cadre du concept 4MOTION. Sur le plan technique, les différences avec la variante électrique sont toutefois considérables. En effet, alors que sur les véhicules à moteur thermique, le couple est généralement réparti entre les deux essieux par un différentiel et un embrayage à lamelles, l’ID.4 GTX utilise deux moteurs électriques – un sur l’essieu arrière et un sur l’essieu avant. Ils fonctionnent ensemble si nécessaire et forment une traction intégrale entièrement variable (voir détails dans l’encadré).

VW ID.4 GTX in rot von der Seite und hinten sichtbar

VW ID.4 GTX, 299 ch, 23,2 kWh/100 km, 0 g CO₂/km, cat. A.

Le nouveau 4x4 électrique

Voici comment le concept de Dualmotor fonctionne en détail: le moteur synchrone à excitation permanente connu du modèle ID.4 classique est situé à l’arrière. Grâce à son rendement élevé, son fonctionnement est particulièrement efficace et il est utilisé comme unique moteur dans de nombreuses situations de conduite. Le moteur asynchrone compact supplémentaire sur l’essieu avant est activé en un rien de temps dès que le conducteur réclame plus de puissance ou que les roues arrière atteignent la limite de traction. Les deux moteurs sont associés à une boîte de vitesses à un rapport. Comme ce système de motorisation n’a pas besoin d’embrayage ni de cardan, il est extrêmement rapide et efficace.

Vers le showroom

Configurer maintenantOuvrir un lien externe

Essayer maintenantOuvrir un lien externe

Pour montrer à quel point le nouveau système de traction intégrale fonctionne bien, les instructeurs de la Volkswagen Driving Experience ont mis au point l’exercice suivant: un slalom sur neige. Il s’agit de déraper le plus rapidement possible autour de plots rouges et blancs avec le moins de mouvements de volant possible. L’idéal est de donner un petit coup de volant et d’exercer une pression appuyée sur l’accélérateur. Et effectivement, après un peu d’entraînement, le véhicule à quatre roues motrices se laisse diriger de manière ciblée autour des plots. La réponse immédiate de l’accélérateur, qui permet de faire déraper l’arrière de manière contrôlée, est particulièrement impressionnante – on cherche en vain l’inertie du turbo avec un moteur électrique. 

3 ID.4 GTX stehen hintereinander
Das Rad des ID.4 GTX dreht sich im Schnee

L’ID.4 GTX bénéficie en outre du soutien du nouveau gestionnaire de dynamique de conduite. C’est quasiment le poste de contrôle électronique qui surveille non seulement la traction intégrale, mais aussi les systèmes de régulation tels que le blocage du différentiel XDS+, les amortisseurs adaptatifs DCC ou la direction progressive, et les coordonne en une fraction de seconde pour que la traction maximale soit disponible dans toutes les situations de conduite.

On peut se fier au 4x4 électrique

Conscients du concentré de compétences technologiques dans le véhicule, nous nous lançons sereinement dans le dernier exercice – qui n’est pourtant pas le plus simple. Une course en circuit doit être effectuée à grande vitesse en plein milieu d’un paysage enneigé d’une beauté féerique. Mais même si l’ID.4 GTX se soulève légèrement après une butte pour se lancer ensuite à toute vitesse dans un virage à 180 degrés, cela ne nous donne pas de sueurs froides. Car nous savons que nous pouvons nous fier au moteur 4x4 électrique. 

Avec le concept Dualmotor, Volkswagen perpétue la tradition des quatre roues motrices dans la nouvelle génération de voitures électriques. Et fait ainsi le bon choix, surtout en Suisse. En effet, peu d’autres pays ont une proportion de véhicules 4x4 aussi élevée: environ 50% de tous les acheteurs de voitures neuves optent pour une voiture à traction intégrale. Ce taux est déjà largement dépassé pour l’ID.4 – la part des commandes du GTX est actuellement supérieure à 70%. 

Der ID.4 GTX fährt durch den Schnee nach links
Une ID.5 GTX est garée près d'un lac

VW ID.5 GTX, 299 ch, 23,4 kWh/100 km, 0 g CO₂/km, cat. A.

ID.5 GTX déjà disponible à la commande

Le prochain 4x4 électrique de Volkswagen est dans les starting-blocks: l’ID.5 GTX – tout comme les versions à propulsion arrière Pro et Pro Performance – peut déjà être commandée. Les trois variantes du premier SUV coupé entièrement électrique de la marque sont équipées de la batterie de 77 kWh (net). L’ID.5 GTX offre ainsi jusqu’à 490 kilomètres d’autonomie (selon WLTP) et peut être rechargée à une borne de recharge rapide avec une puissance maximale de 150 kW. Elle dispose du même système de traction intégrale Dualmotor que l’ID.4 GTX, qui fournit une puissance maximale de 299 ch. L’ID.5 et l’ID.5 GTX sont assemblées dans l’usine Volkswagen de Zwickau et remises aux clients avec un bilan carbone neutre. Si elles sont rechargées avec de l’électricité 100% verte, elles circulent dès à présent de manière neutre pour le climat.

Vers le showroom

Configurer maintenantOuvrir un lien externe

--:--

Ceci peut également vous intéresser:

Les modèles R de Volkswagen - Dans la fièvre de la course

«L’entretien des voitures devient plus abordable»

Comme si elle était formée par le vent: le design de l’ID.4

Apprendre à conduire avec l’ID.3: des leçons électrisantes

La course de Klausen en ID.4 GTX – une électrique avec des gènes sportifs

En avance sur le futur: la ID. Vizzion

Ceci peut également vous intéresser: