Oliver Malicdem, Benjamin Leuchter, Jasmin Preisig et Flavio Zwahlen (de gauche à droite) se tiennent devant le T-Roc R et la Golf R

Les modèles R de Volkswagen – Dans la fièvre de la course

Les modèles R de Volkswagen – Dans la fièvre de la course

C’est sur un circuit et sous la direction d’experts que les deux pilotes de modèles R, Oliver Malicdem et Flavio Zwahlen, testent les limites de leurs voitures de sport compactes. Pour engager ensuite un duel fulgurant.

Texte Reto Neyerlin  Photos Content Creators et Creative Tila Timo Orubolo

Toutes les indications de consommation du véhicule s’appliquent au moment de la publication (03.12.2021)

Là où s’affiche un R chez Volkswagen, on trouve à l’intérieur énormément de puissance. Car les versions R constituent les modèles haut de gamme sportifs. Sans aucune concession sur la praticité au quotidien par rapport aux membres de leur famille traditionnelle. Un concept qui convainc aussi Oliver Malicdem et Flavio Zwahlen. Oliver, influenceur VW, conduit un T-Roc R de 300 ch et Flavio une Golf R de 320 ch – cette dernière ayant été produite sous forme de modèle anniversaire, notamment pour le quart de millionième modèle R produit.

Ils connaissent mieux que personne le comportement de leurs modèles R sur les routes publiques, dans le respect du code de la route. Néanmoins, ils n’ont pas encore pu tester les possibilités que recèlent en principe ces véhicules haute performance. Voilà qui va changer aujourd’hui: Ils participent en effet à un évènement de «Driving Experience» de Volkswagen Suisse lors duquel les six représentants de la série R sont mis à disposition pour un essai routier, en plus des deux modèles mentionnés les versions performance de la Golf Variant, du Tiguan, du Touareg et de l’Arteon.

Golf R, T-Roc R, Golf Variant R, Tiguran R, Touareg R et Arteon R Shooting Brake roulent sur le circuit de L'Anneau du Rhin

Priorité à la sécurité avant la vitesse

Le lieu de la manifestation est le circuit alsacien de l’«Anneau du Rhin», entre Mulhouse et Colmar. Avant le plaisir au volant, on débute par une séance théorique ponctuée de nombreux conseils et astuces des instructeurs, pour conduire rapidement et sûrement. Après quoi on se dirige vers le circuit, équipé d’une cagoule et d’un casque, sous la stricte surveillance des experts. Sont également sur place les deux pilotes officiels et de course de Volkswagen, Benjamin Leuchter (D) et Jasmin Preisig (CH), auxquels un rôle important revient cet après-midi. Nous en parlerons plus tard.

Le groupe d’Oliver commence par le Tiguan R. De concert, ils effectuent un tour l’un derrière l’autre, accélèrent progressivement jusqu’à ce que l’aiguille du compteur numérique flirte avec la marque des 250 km/h en ligne droite. «C’est vraiment impressionnant de voir quelles forces agissent sur le conducteur, à une haute vitesse», déclare le photographe et influenceur. «Et la manière dont ces voitures de route en mode R sont bien adaptées – tu peux pousser leurs limites dans les virages sans qu’elles se mettent à déraper.»

--:--

Flavio, en revanche, a justement cet objectif: Sur le parcours de drift, il veut faire réaliser à la Golf R un dérapage contrôlé. Ce qui n’est pas si simple avec un modèle R à traction intégrale. Mais avec le contrôle de stabilité électronique désactivé et la bonne technique que lui transmet Ronny Wechselberger, un pilote de sport mécanique expérimenté comme tout instructeur qui se respecte, il y parvient au bout de quelques exercices. «Super cool», commente Flavio en descendant du véhicule.

Duel entre Golf R et T-Roc R

La journée réserve aux deux pilotes un autre temps fort. Avec leurs propres voitures, ils se mesurent à l’occasion d’un duel. Et à présent, les deux pilotes de course interviennent de nouveau en tant que coachs pour les néophytes du rallye. Jasmin Preisig prend place dans la Golf R de Flavio, tandis que Benjamin Leuchter s’installe à côté d’Oliver dans le T-Roc R.

Oliver Malicdem, Benjamin Leuchter, Jasmin Preisig et Flavio Zwahlen (de gauche à droite) se tiennent devant le T-Roc R et la Golf R

Sans autre initiation, les deux véhicules effectuent un tour le plus rapidement possible. Avec 1 minute 41 secondes, Flavio arrive avec trois secondes d’avance. Oliver a cependant un handicap sur la ligne de départ: La voiture concurrente affiche non seulement des performances du moteur de 20 ch de plus, mais aussi une aérodynamique meilleure que son SUV compact sportif. Et surtout, la Golf R dispose du «Torque Vectoring» qui répartit le couple non seulement entre les essieux avant et arrière, mais aussi entre les deux roues arrière. Le T-Roc R ne peut pas tout à fait rivaliser.

Ce supposé inconvénient ne fait que stimuler encore Oliver. Il écoute attentivement les conseils de conduite du pilote de course professionnel. Il apprend qu’un potentiel d’amélioration existe surtout au freinage, ce qui signifie qu’il peut accélérer plus tard avant les virages. Benjamin Leuchter, qui réalise pour VW les séances de mise au point des modèles R, sait exactement ce que le système de freinage de 17 pouces a dans le ventre.

Golf R sur le circuit de l'anneau du Rhin

VW Golf R 2.0 TSI 4MOTION 235 kW / 320 ch, 8,3  l/100km, 188 CO2/km, cat. E

Une trajectoire aussi arrondie que possible dans les virages

Pour Flavio et Jasmin Preisig, les virages constituent le sujet primordial. L’ambassadrice de Volkswagen Suisse, qui pilote une Golf GTI TCR lors de courses longue distance, rappelle à son poulain qu’il doit se concentrer encore plus sur les points sommitaux. «En adoptant une conduite plus arrondie, tu as moins besoin de corriger la direction. Ce qui te fait rouler plus vite, mais permet aussi à la voiture de tourner plus sûrement dans le virage», explique-t-elle.

Le coaching porte ses fruits: Au tour chronométré suivant, les deux concurrents sont nettement plus rapides. La victoire est finalement remportée de peu, comme on l’imaginait, par Flavio et la Golf R: En franchissant la ligne d’arrivée en 1 minute 36 secondes, il est ainsi plus rapide d’une seconde exactement qu’Oliver et son T-Roc R.

--:--
T-Roc R sur le circuit de l'anneau du Rhin

VW T-Roc R 2.0 TSI 4MOTION 221 kW / 300 PS, 8,6 l/100km, 195 g/km, Kat. F

Le perdant prend les choses avec philosophie et félicite Flavio. Aujourd’hui, définitivement, tous deux sont gagnants. «Cette journée nous a simplement tout donné: beaucoup d’adrénaline, de nervosité, un peu de frayeur et énormément de plaisir», déclare Oliver, visiblement crevé. «Ce fut aussi vraiment éprouvant», ajoute-t-il. «Il fallait être concentré à cent pour cent en permanence – une petite erreur, et on s’envolait.» Ce n’est heureusement pas arrivé, et c’est avec un large sourire sur le visage que nos deux compères rentrent chez eux dans leurs modèles R.

Ceci peut également vous intéresser:

Jusqu’au dernier watt: record d’autonomie en ID.3

«L’entretien des voitures devient plus abordable»

Comme si elle était formée par le vent: le design de l’ID.4

Apprendre à conduire avec l’ID.3: des leçons électrisantes

La course de Klausen en ID.4 GTX – une électrique avec des gènes sportifs

En avance sur le futur: la ID. Vizzion

Ceci peut également vous intéresser: