Phil Vermeulen sitzt im e-Golf

«L’e-Golf est une voiture pour la vie» 

«L’e-Golf est une voiture pour la vie» 

Phil Vermeulen (42 ans) de Herrliberg (ZH) est un conducteur d’e-Golf depuis le tout début. Originaire d’Afrique du Sud, il a acheté la VW électrique principalement pour des raisons de protection de l’environnement et est agréablement surpris que la batterie ne montre aucun signe de fatigue, même au bout de six ans d’utilisation quotidienne.

Enregistré par Reto Neyerlin  Photos Christof Schmidt

«Lorsque VW a lancé l’e-Golf en 2013, il était évident pour moi que, cette fois, nous prenions la mobilité électrique au sérieux. Jusqu’alors, les constructeurs renommés ne proposaient pratiquement pas de voitures électriques. Et puis, il s’agissait du modèle que je connais et que j’apprécie depuis mes premières années en tant que conducteur: La Golf était ma deuxième voiture, après une Polo. Cela fait tout de même plus de 20 ans que je suis fidèle à la marque Volkswagen.

La décision n’a donc pas été difficile à prendre lorsque j’ai dû m’acheter une voiture il y a six ans pour des raisons professionnelles. J’ai étudié les mathématiques en Afrique du Sud et je travaille aujourd’hui comme associé chez Ernst & Young, où je conseille de grandes entreprises d’assurance, notamment en matière de gestion des risques. Je suis généralement sur la route dans l’agglomération zurichoise et je parcours en moyenne 60 kilomètres par jour. L’e-Golf, avec son autonomie pratique d’environ 140 kilomètres, dont elle dispose toujours après six ans, est donc idéale pour moi. La recharge se fait la nuit dans le garage via une prise classique.

Au départ, j’ai opté pour la voiture électrique principalement en raison de ses qualités sur le plan environnemental. Mais je me suis vite rendu compte que c’est sympa de conduire un véhicule électrique! C’est particulièrement agréable lorsque j’appuie sur l’accélérateur au feu rouge et que l’e-Golf accélère aussi vite que la voiture de sport sur l’autre voie. Mes jumeaux de sept ans aiment également voyager dans la VW, et ils apprécient particulièrement l’éclairage d’ambiance bleu de l’habitacle.

Un autre avantage de la voiture électrique: L’entretien est beaucoup moins cher. Après tout, il n’est pas nécessaire de changer l’huile moteur ou l’huile de transmission. Jusqu’à présent, je n’ai eu aucune réparation à effectuer, seul le câble de chargement a été remplacé l’année dernière.

Lorsque j’ai acheté la voiture, je pensais que la batterie durerait environ dix ans. Mais je constate aujourd’hui que la capacité a à peine diminué. L’e-Golf est donc une voiture pour la vie. Et il est de toute façon hors de question pour moi d’utiliser un véhicule autre qu’électrique.»

Je m’attendais à ce que la batterie dure dix ans. Mais le fait que la capacité de charge n’ait pratiquement pas diminué au bout de six ans me surprend.
Phil Vermeulen

L’e-Golf, c’est du passé

Fin 2020, la dernière e-Golf est sortie de la chaîne de montage de l’«Usine de Verre» de Dresde. Elle a été l’une des voitures électriques les plus prisées en Europe et en Suisse. 145 561 exemplaires ont été fabriqués depuis mars 2013. Rien qu’en Suisse, 1226 clients ont opté pour une e-Golf.

La première génération était équipée d’un moteur électrique d’une puissance de 85 kW (115 ch) et d’une batterie de 21,1 kWh (nette). L’autonomie était de 190 kilomètres selon NEDC. Avec la deuxième génération lancée en 2017, l’autonomie est passée à 300 kilomètres (NEDC) et la capacité de la batterie à 31,5 kWh (nette). Le moteur électrique produisait désormais une puissance de 100 kW (136 ch). Visuellement, l’e-Golf ne différait que très peu de la Golf VII normale à moteur à combustion. La caractéristique la plus frappante était les feux de jour en forme de C au niveau du pare-chocs.

Label énergétique de catégorie A 2021

Ceci peut également vous intéresser:

Jusqu’au dernier watt: record d’autonomie en ID.3

«L’entretien des voitures devient plus abordable»

La course de Klausen en ID.4 GTX – une électrique avec des gènes sportifs

Apprendre à conduire avec l’ID.3: des leçons électrisantes

L’ID. Charger: La station-service électrique à domicile

La vision de la mobilité électrique: l’ID. Vizzion

Ceci peut également vous intéresser: