Huit points forts de la nouvelle Golf

Huit points forts de la nouvelle Golf

Elle a donné son nom à la catégorie des compactes et place la barre encore plus haut avec sa dernière génération: huit raisons pour lesquelles la Golf 8 est la Golf la plus avancée techniquement de tous les temps. 

Texte Reto Neyerlin  Photos Volkswagen AG

1 Diversité des modèles

Aucun autre modèle de véhicule n’a autant de variantes que la Golf. Cela commence par la forme de la carrosserie: outre les modèles à hayon classique, il existe les versions break Variant et Alltrack (avec traction intégrale 4MOTION et éléments tout-terrain). On trouve ensuite les modèles sportifs GTI, Clubsport, GTD et R. Enfin, la Golf se décline également en mode électrique avec les hybrides rechargeables GTE et eHybrid. 

2 Offensive hybride

Pas moins de cinq versions hybrides sont disponibles pour la Golf 8 (voir également page 16). La marque innove avec une propulsion hybride légère qui se compose d’un moteur à essence TSI et d’un alterno-démarreur 48 V à entraînement par courroie comprenant une petite batterie. Cette combinaison permet à la Golf de couper le moteur et de «naviguer» en cas de faible charge, ce qui entraîne une économie de carburant allant jusqu’à 0,4 litre par 100 kilomètres. Le moteur hybride léger eTSI est disponible en trois versions avec les puissances respectives de 110, 130 et 150 ch. Il existe également deux modèles hybrides rechargeables avec chargement de la batterie par câble: l’eHybrid d’une puissance de 204 ch et d’une autonomie purement électrique pouvant atteindre 80 kilomètres (selon NEDC) et la sportive GTE d’une puissance de 245 ch et d’une autonomie allant jusqu’à 62 kilomètres. La Golf devient ainsi un véhicule 100 % électrique sur les trajets réguliers, mais reste adaptée aux longues distances grâce à sa propulsion à essence à part entière. 

3 Plus sportive que jamais

En 1976, VW a amorcé l’entrée triomphale des voitures sportives compactes avec la première Golf GTI. 45 ans plus tard, la «R», la Golf la plus puissante jamais proposée en série fait son entrée sur le marché, avec des chiffres clés impressionnants comme une puissance de 320 ch, un couple de 420 newton-mètres ou une accélération de 0 à 100 km en 4,7 secondes. Elle repose en outre sur une toute nouvelle technologie baptisée «R-Performance Torque Vectoring», qui répartit la force motrice des quatre roues non seulement sur les essieux arrière et avant, mais également de manière variable entre les roues arrière. Mais le phénomène ne s’arrête pas aux modèles sportifs: la Golf 8 dispose également d’une GTI «traditionnelle» (245 ch/370 Nm), la GTI Clubsport (300 ch/400 Nm), la variante hybride GTE (245 ch/400 Nm) et, comme unique diesel, la GTD (200 ch/400 Nm). 

4 Gestionnaire de dynamique de conduite

Le gestionnaire de dynamique de conduite de Volkswagen est mis en œuvre pour la première fois dans la Golf 8. Le système contrôle de manière centralisée les différentes fonctions électromécaniques du châssis telles que le blocage transversal électronique de l’essieu avant ou le blocage de différentiel XDS. Les pertes dues au réglage sont ainsi évitées et le comportement au volant devient plus précis et stable. La Golf montre son meilleur côté en termes de dynamique de conduite, surtout conjuguée avec les nouveaux amortisseurs adaptatifs DCC (partiellement en option). 

5 LED comme éclairage standard 

À quoi voit-on qu’une technologie est sur le point de percer? Lorsqu’elle est déjà de série dans la VW Golf. Dans la huitième génération, un seul système d’éclairage est disponible: la technologie LED, à l’avant et à l’arrière. Les acheteurs peuvent choisir entre différents niveaux de développement. Des phares LED de série avec assistant de feux de route en option au système haut de gamme IQ.Light en passant par les phares LED Plus avec fonction de bifurcation. L’IQ.Light dispose de 22 LED par module de phare; sa fonction matricielle permet de laisser les feux de route allumés en permanence sans éblouissement et offre une fonction anti-reflets des panneaux de signalisation.  

6 Digital Cockpit

Les instruments habituels doivent-ils se présenter derrière le volant? Ou préférez-vous un affichage de la carte de navigation sur toute la largeur de l’écran? Avec le Digital Cockpit de dix pouces de la nouvelle Golf, les conducteurs n’ont que l’embarras du choix, même dans le modèle de base. Le mode d’affichage peut être réglé individuellement à l’aide d’un bouton sur le volant multifonction également équipé de série. Le cockpit Innovision équipé du système d’info-divertissement (8,25 ou 10 pouces) se déploie dans la console centrale. En dessous se trouvent des champs permettant de régler la climatisation et le système audio ainsi qu’un clavier avec un accès rapide aux fonctions les plus importantes. 

Activer les options ultérieurement

Jusqu’à présent, vous deviez décider des options de votre nouvelle Golf au plus tard lors de la signature du contrat d’achat. Ce n’est plus nécessaire avec la Golf huitième génération. De nombreuses options peuvent désormais être activées «over the air» à une date ultérieure, comme l’assistant de feux de route «Light Assist», la navigation ou la commande vocale. Pour ce faire, utilisez le menu «Shop» du système d’info-divertissement ou l’application pour smartphone. Le matériel nécessaire est intégré en usine à tous les véhicules et les fonctions peuvent être achetées tout au long de la durée de vie de la voiture, ce qui rendra un modèle neuf tout aussi attrayant comme véhicule d’occasion dans l’avenir.

Modes de propulsion évolutifs et propres

Ils portent le suffixe «evo» et font partie des moteurs les plus efficaces jamais conçus: les moteurs à essence et diesel de la nouvelle Golf. Tous équipés d’un turbocompresseur, de l’injection directe et de filtres à particules, ils sont conformes à la nouvelle norme antipollution Euro 6d. Les moteurs à essence estampillés TSI sont des moteurs trois cylindres d’1,0 litre ou quatre cylindres d’1,5 litre. Dans les puissances de 110 et 130 ch, le cycle de combustion de Miller et la turbine à géométrie variable assurent faible consommation et dynamique; la désactivation des cylindres est également utilisée dans le moteur à 150 ch. Les moteurs diesel 2.0 TDI (115 et 150 ch) entraînent une baisse record des niveaux d’oxydes d’azote grâce à deux catalyseurs SCR à double injection d’AdBlue. La gamme de moteurs avancée est complétée par le moteur TGI 1,5 litre d’une puissance de 130 ch, alimenté au gaz naturel et biogaz, qui garantit des coûts en carburant réduits et des émissions encore plus faibles. 

Les moteurs en un coup d’œil

  • 1.0 TSI, 90 – 110 ch, 5,5 – 6,5 l/100 km, 125 – 148 g CO2/km, cat. A – B
  • 1.5 TSI, 130 – 150 ch, 3,7 – 6,3 l/100 km, 123 – 142 g CO2/km, cat. A
  • 2.0 TSI, 245 – 320 ch, 7,5 – 8,4 l/100 km, 163 – 191 g CO2/km, cat. D – E
  • 2.0 TDI, 115 – 200 ch, 4,8 – 5,9 l/100 km, 126 – 155 g CO2/km, cat. A – B
  • 1.5 TGI, 130 ch, 7,1 l/100 km, 126 g CO2/km, cat. A
  • 1.4 TSI + moteur électrique, 204 – 245 ch, 1,1 – 1,6 l/100 km, 25 – 36 g CO2/km, cat. A