Farid Fousseni explique l'ID à Christof Schmid. Installation du chargeur

L’ID. Charger: La station-service électrique à domicile

L’ID. Charger: La station-service électrique à domicile

Christof Schmid a fait partie des premiers conducteurs d’une ID.3 en Suisse. Depuis peu, avec l’ID. Charger, il a sa propre station de recharge – et il s’étonne de l’extrême simplicité de son installation.

Auteur Reto Neyerlin  Photos Dominique Zahnd

Le lotissement de maisons individuelles est un bijou situé à la périphérie nord du village de Balgach (SG). Juste derrière, des raisins juteux poussent dans les vignes. En-dehors des tondeuses-robots qui suivent toutes seules leurs cercles programmés, le calme règne. Jusqu’à ce qu’un bruit aigu brise le silence.

Farid Fousseni, de chez Elektro Kleiner AG, a enfoncé la perceuse pour pratiquer quatre trous dans le mur extérieur de la maison de la famille Schmid. Encore cinq câbles à relier, le couvercle à poser, et le nouvel ID. Charger sera déjà opérationnel. L’installation aura duré au total à peine une journée – depuis l’adaptation du système de distribution domestique au montage de la station de recharge sur le mur du garage, en passant par l’acheminement de 16 mètres de câbles par la cave et le garage. La facture, Wallbox incluse: à peine 2000 francs.

Farid Fousseni installe l'ID. Charger

Se déplacer dans l’ID.3 avec un bilan neutre en CO2

Avec la possibilité de recharger sa voiture électrique à domicile, Christof Schmid boucle la boucle. Cet habitant de la vallée du Rhin est membre de l’«ID. First Movers Club», comptant ainsi parmi les premières personnes à avoir commandé et reçu l’ID.3 1ST Edition. Depuis septembre 2020, il roule en voiture compacte électrique de VW. Et ce par pure conviction: «Je veux apporter ma contribution à la réduction des émission de CO2», déclare ce directeur d’une société immobilière qui parcourt 200 kilomètres par jour, pour ses seuls trajets professionnels.

Il était clair depuis longtemps pour lui que son nouveau véhicule serait électrique – pour succéder à une VW Polo qui a cumulé en douze ans 260 000 kilomètres au compteur. Il a cependant attendu qu’arrive sur le marché, avec l’ID.3, le modèle qui lui convenait. «Volkswagen incarne simplement la qualité allemande. Et le fait que l’ID.3 soit neutre en CO2 à la livraison m’a également convaincu.»

Christof Schmid branche l'ID.3 sur son ID. Charger nouvellement installé.

Il est recommandé de recharger par la Wallbox

En attendant, René Kleiner, le directeur de l’entreprise d’installations électriques, est arrivé sur le site de montage. Il rapporte que les commandes d’installation de Wallbox ont augmenté dernièrement. Ce qui est non seulement bon pour les affaires, mais sert aussi la sécurité. Car recharger par une prise électrique normale recèle des dangers. «Elles ne sont pas conçues pour une puissance continue», explique ce spécialiste. Si plusieurs locataires branchaient simplement leurs voitures dans un parking souterrain, ce serait particulièrement problématique. «Car là, le risque d’un effondrement du réseau croît considérablement.» C’est pourquoi Kleiner recommande un système de gestion des recharges pour les immeubles collectifs. Et quant aux acheteurs potentiels de voiture électrique, ils doivent impérativement vérifier avant de passer commande si l’infrastructure nécessaire est disponible ou peut être ajoutée après coup.

Dans le cas de Christof Schmid, l’installation de la Wallbox ne posait aucun problème. En effet, en tant que propriétaire d’une maison individuelle, il n’a pas eu à demander à un bailleur l’autorisation de réaliser de nouvelles modifications coûteuses au niveau du système de distribution domestique. En plus, certains travaux préliminaires électrotechniques avaient déjà été exécutés il y a un an, au moment où il a fait poser une installation photovoltaïque sur le toit de sa maison. 

Cela aussi est un point essentiel de la mobilité électrique: c’est la seule façon pour la voiture électrique, lorsqu’elle est en fonctionnement, d’être aussi propre que l’électricité avec laquelle elle est rechargée. C’est ainsi que Christof Schmid peut désormais brancher sans crainte son ID.3 à l’ID. Charger et recharger la batterie avec l’énergie solaire de son propre toit. 

Trois version de l’ID. Charger

L’ID. Charger est la première Wallbox signée Volkswagen, et elle est disponible en trois variantes d’équipement. Toutes offrent sans exception une puissance de charge maximale de 11 kilowatts, un câble de recharge de type 2 intégré et une protection contre les courants de fuite CC. Si vous avez envie de commander votre ID. Charger par application, vous choisirez l’un des deux modèles haut de gamme «Connect» ou «Pro» avec une connectivité totale. La version Pro offre en plus un compteur électrique. Le prix de l’ID. Charger commence à 579 francs (hors installation et envoi).    

Toutes les informations supplémentaires sur l’ID. Charger sont disponibles iciOpens an external link.

ID. Charger installé sur le mur et l'ID.3 en arrière-plan

Ceci peut également vous intéresser:

La course de Klausen en ID.4 GTX – une électrique avec des gènes sportifs

La Suisse promeut l’électromobilité

Baptême de route avec l’ID.4

Apprendre à conduire avec l’ID.3: des leçons électrisantes

Tout en image – grâce à la «Service Cam» de Volkswagen

La vision de la mobilité électrique: l’ID. Vizzion

Ceci peut également vous intéresser: