Gerhard Heinz devant sa e-up!
Gerhard Heinz devant sa e-up!
Gerhard Heinz devant sa e-up!
Gerhard Heinz devant sa e-up!

Complètement électrisé!

Complètement électrisé!

Gerhard Heinz à Vienne.

Gerhard Heinz à Vienne.

L’électromobilité est aussi intelligente que durable. Et elle procure vraiment beaucoup de plaisir. C’est aussi l’avis de Gerhard Heinz. Le célèbre compositeur est, malgré son âge, un passionné de technologie et se décrit lui-même comme un primo adoptant lorsque de nouvelles technologies font leur apparition pour les smartphones ou en informatique. Nous l’avons rencontré à Vienne et nous avons été séduits par l’agilité et la curiosité de cet homme de 89 ans.

 

Carte de l’Autriche avec indication de la position de Vienne
VIENNE

GERHARD HEINZ, un grand compositeur de musique de film de renommée mondiale, reste à 89 ans un passionné de technologie. Il n’a d’yeux que pour une seule voiture: la e-up!.

Gerhard Heinz
«Ma curiosité en matière de technologies est énorme. Smartphone, tablette, ordinateur, je dois toujours avoir les plus récents.»  Gerhard Heinz

En voyage en Europe. À la maison à Vienne.

Dans les rues de Vienne, Gerhard Heinz se sent comme chez lui. Avec sa e-up!, le compositeur de film connu dans le monde entier se déplace partout et montre que les voitures électriques de Volkswagen sont entrés depuis longtemps dans l’ère urbaine. Que ce soit dans une circulation en accordéon ou pour des manœuvres dans de petites places de stationnement, sa e-voiture est simplement parfaite pour la circulation urbaine. Nous voulions qu’il nous explique ce que cela fait de conduire en électrique. Nous étions naturellement curieux de savoir pourquoi il conduit la e-up!. Sa réponse est parfaitement claire.

Un mélange au Café concert Dommayer.

Devant le célèbre Café Dommayer. À l’intérieur de la Volkswagen e-up!, électrique et silencieuse sur la Maxingstrasse dans le 13e arrondissement de Vienne. Passer le parc zoologique du château de Schönbrunn, direction Perchtoldsdorf. Gerhard Heinz aime passer des après-midis dans ce lieu pittoresque situé à la limite sud de Vienne. Que ce soit seul ou avec sa femme: sa pâtisserie préférée est Heiner, un ancien confiseur royal.

«Laisser rouler!», telle est la maxime de Gerhard Heinz. Ce n’est pas pour rien que cet homme de presque nonante ans si à l’aise au volant en paraît vingt de moins. Pour lui, le facteur écologique, c’est-à-dire l’environnement, est particulièrement important avec une voiture électrique. C’est sa curiosité qui l’a amené vers l’électromobilité.

Heinz Gerhard est assis au Café Dommayer près de la fenêtre et regarde sa e-up!
«En été, lorsque je baisse la fenêtre et que j’ouvre le toit coulissant, je me sens comme sur un bateau au milieu de l’Adriatique!»  
Gerhard Heinz devant sa e-up!
«La technologie de la batterie a connu des améliorations récemment, mais pour moi, la pile à combustible et le moteur à hydrogène semblent plus prometteurs.»  

Cela ressemble à de la folie. Comment un homme de son âge pourrait-il être aussi ouvert aux nouvelles technologies en constante évolution? Il faut peut-être chercher la réponse dans sa carrière professionnelle: après ses études à l’Université technique de Vienne, il n’est pas devenu ingénieur mais une star internationale. Le nom de «Gerhard Heinz» est connu par tous les experts musicaux et les passionnés de cinéma dans le monde entier, car c’est le compositeur de bande originale le plus célèbre en Europe. Plus de 130 films: accompagnements et musiques des années 60, 70 et 80. Comédies, drames et films d’horreur. Aujourd’hui encore, personne n’a oublié Gerhard Heinz. Sa popularité est restée intacte malgré son retrait de la vie publique. C’est en grande partie dû au fait que les jeunes générations redécouvrent ses vieux classiques. Enfin, dans les années 50, il était le seul à posséder un orgue Hammond et à l’utiliser en tant qu’instrument dans ses compositions. Cela lui a alors permis d’obtenir de nombreux contrats pour la télévision et dans la publicité. Son amour pour la e-up!, ce viennois l’a découvert en 2014 au Salon de l’Automobile dans sa ville natale. Depuis de nombreuses années, il cherchait une voiture électrique qui saurait répondre à ses exigences. Une quête qui est longtemps restée vaine. Lorsqu’il a découvert la e-up!, à la fois compacte et spacieuse, c’est d’abord le fan de technologie qui a été séduit. Il a même fait installer une caméra de recul, alors un tout nouveau gadget, sur sa e-up!. En hiver, il utilise une application pour préchauffer son véhicule depuis sa table de déjeuner. Et il y a suffisamment de stations de chargement près de chez lui, même dans le très calme 13e arrondissement. Gerhard Heinz va bientôt alimenter la station de chargement chez lui par des cellules solaires sur le toit. Il garde également un œil attentif sur l’offre d’applications, de plus en plus importante. Il n’y a qu’en matière de musique qu’il a encore quelques hésitations: «Quand je conduis et que j’écoute la station de musique classique Ö1, c’est magnifique, mais avant de commencer à me perdre totalement dans l’écoute de la musique, je préfère passer aux programmes d’information.» Dann drückt der grosse Kapellmeister aufs Pedal und segelt den Wiener Sportwagenfahrern davon.

Inscris-toi maintenant et prends de l’avance

Obtiens des informations régulières sur l’ID.3, la famille ID. et l’électromobilité du futur.

Your browser is outdated!

Please get a decent browser here or there